1. Ile de Cayo Levisa dans l’ouest de L’Ile de Cuba..

     

  2. Ilot de sable Blanc

    Une journée sur l’ile de Cayo Levisa, sans notre guide Cubain de peur surement qu’il n’aille jusqu’à

    Miami à la nage…

     
  3. Les vautours à tête rouge se sèchent les ailes au lever du jour.

    Mil Cumbres

     
  4. Apres une courte nuit à la Havane, en route vers l’ouest de l’ile.Sierra de Mil Cumbres, La Réserve del Rosario, La vallée de la Catalina. La Foret tropicale et des terres agricoles très riches.

     

  5. Retour de Cuba

    Et me voilà de retour , le quotidien  vient rapidement me rappeler à l’ordre. Ces trois semaines à Cuba on été intense. Les connections internet étant rares, chères et lentes, j’ai du y renoncer.

    Je vais donc publier mes photos seulement maintenant. En commençant par les Belles américaines rétro que l’on croise partout dans l’ile, même si elles consomment du 20 litres au 100 et sont pour la plupart très rafistolées? Sauf certaines pour les ballades Taxi dans la Havane.

     

  6. aeroport

    et voilà une nouvelle expérience se met en route. ce matin après une assez mauvaise nuit, il fait très chaud dans mon appartement de Nice…me voilà à l’aéroport de nice pour transiter par Paris avant d’atterrir à la Havane. Mais déjà il faut s’armer de patience, arriver 2 heures avant pour enregistrer les bagages (18,9 kg) et passer les contrôles. depuis la salle d’attente je vois défiler les n° de vol d’avion pour Paris avec du retard…Pour l’instant le mien  à 9h45 est maintenu. On croise les doigts.

    Évidemment PiouPiou est du voyage, il sera ma doublure sur la plus part des photos, il est tellement plus photogénique que moi. 

    Finalement même si je suis un peu déçu d’avoir annulé mon voyage au Venezuela, j’espère que Cuba me surprendra. Je m’etais promis il y a très longtemps de faire un tour sur cette île avant la disparition de fidel Castro, ce sera chose faites.

    La salle d’attente se remplit, les petits enfants regardent avec admiration décoller les avions, les gens sont au téléphone ou absorber par leur liseuse ou lnternet. Bref personne ne se regarde, personne ne parle à son voisin, et oui nous sommes à l’air de la communication virtuelle.

    D’ailleurs je me moque, mais je risque aussi de me retrouver sans connexion pendant toute une partie du voyage, ça fait toujours bizarre de se dire qu’on aura aucune prothèse informatique pendant plusieurs jours. Et dire qu’avant je partais sans ordi avec juste un appareil photo argentique et des pellicules.

    A Cuba, le voltage est en 110 donc pour recharger les batteries ça sera plus long…

    ahhh les gens se précipite vers l’enregistrement…Alors à bienôt

     

  7. Départ.

     

  8. et voilà, le départ c’est pour demain matin. Pour la suite j’espère avoir de temps en temps une connexion internet….

     

  9.  

  10. j-9 pour le départ pour Cuba.

    il va falloir procéder à la vérification des papiers, billets d’avion, visa, assurance…et préparer la valise.

    Ce mois de juillet aura été très long, et ces vacances arrivent à point nommé.

    cette année encore je n’aurai pas une assez de courage pour me mettre à l’espagnol…Dommage, on parlera avec les yeux et les mains.

    Les trois romans cubains que j’ai lus m’ont vraiment donné envie de découvrir cette ile et ses habitants.